Mardi noir: Les surveillants pénitentiaires s’ajoutent à la mobilisation contre la réforme des retraites

Une intersyndicale de l’administration pénitentiaire appelle ses adhérents à se mobiliser contre la réforme des retraites ce mardi 17 décembre.

Dans un communiqué, les syndicats Force ouvrière, CFDT et CGT demandent le retrait de la retraite à points. Comme le relate La Dépêche, les responsables du syndicat majoritaire  pour la maison d’arrêt d’Agen et l’école nationale d’administration pénitentiaire (ENAP) ont fait savoir qu’ils seront dans la rue ce mardi afin de montrer leur opposition au projet du gouvernement où un premier rassemblement est annoncé avant l’aube.

Les différents syndicats de la pénitentiaire souhaitent le maintien du calcul de la pension sur les six derniers mois de salaire, aucun âge pivot pour une pension à taux plein, statu quo pour l’âge légal de départ à la retraite à 52 ans avec une limite d’âge à 57 ans et le maintien des acquis depuis 1996 pour les personnels de surveillance. Les syndicats appellent l’ensemble des personnels pénitentiaires à maintenir la pression sur le gouvernement ce mardi 17 décembre sous toutes ses formes. Rassemblements, blocages d’établissements, retard de prise de service…

tempus efficitur. Aliquam facilisis elit. adipiscing Aenean risus Sed nunc
%d blogueurs aiment cette page :