Les Gilets Jaunes de l’Aisne répondent à leur député Aude Bono

A la veille de la reprise des travaux à l’Assemblée, 85 parlementaires de la majorité LREM-MoDem avaient lancé un appel pour dénoncer la violence à l’encontre des élus, qui a atteint, selon eux, un niveau “insupportable” cet été.

À l’aube d’une nouvelle campagne municipale, il est important de réaffirmer haut et fort notre défense de la figure de l’élu local en général, et celle du maire en particulier“, affirmaient-ils dans cet appel intitulé “Touche pas à mon maire !” et initié par les députés LREM François Jolivet et Aude Bono-Vandorme.

Les Gilets Jaunes de l’Aisne ont répondu à leur député lors d’un rassemblement ce 14 septembre au rond-point de l’Europe à Laon où ils ont laissé un message pour Aude Bono-Vandorme “Touche pas à mon Gilet Jaune”.

Les Gilets Jaunes dénoncent une hypocrisie de la député Aude Bono-Vandorme qui s’est attaquée à leur maire, Eric Delhaye, sur les réseaux sociaux.

Ils dénoncent également son manque de respect envers ses administrés, rappelant le grand débat organisé à Laon, où la député Aude Bono avait refusé de participer, et où le maire de Laon, lui, était venu rencontrer, écouter et débattre avec les participants, Gilets Jaunes, ou non.

Photo webinfo-france

accumsan facilisis eget pulvinar id, dictum commodo elementum