#JusticePourSteve : Entre tristesse et colère

Il aura fallu cinq semaines pour retrouver le corps de Steve, disparu le 21 juin dernier durant la fête de la musique. Cinq longues semaines pour retrouver son corps à quelques pas de l’endroit où il avait disparu.

Nombreux sont ceux qui s’interrogent par cette découverte, l’ont-ils vraiment chercher pendant tout ce temps?

Une question qui restera sans réponse, comme beaucoup d’autres, car cinq semaines après les faits, aucune réponse non plus de la part de l’IGPN (la Police des Polices) qui, selon son rapport, conclut qu’“Il n’y a pas eu de charge” venant des policiers.

Un rapport qui n’apporte aucune réponse

L’enquête de l’IGPN n’apportera aucune réponse de son côté, « On n’établit pas de lien entre l’intervention de la police et les chutes de personnes dont Steve, dans la Loire », indique le rapport de l’IGPN.

« On ne peut pas parler de faute car les policiers ont agi dans les missions qu’on leur a confiées”. Les policiers ont riposté en lançant des grenades lacrymogène “pour ne pas avoir plus de blessés que quatre », indique encore le rapport de l’IGPN.

« Les policiers sont restés sur leur position. Ils n’ont absolument pas cherché à repousser le public vers la Loire », toujours selon le rapport de l’IGPN, néanmoins on y apprend que « En 20 minutes, 33 grenades lacrymogène instantanées  (GLI-F4) ont été envoyés à la main pour disperser le public ».

De quoi renforcer le sentiment d’injustice qui s’accroît depuis de longs mois, même si, venant de l’IGPN, un tel rapport était prévisible puisque comme la déclaré la directrice de l’IGPN “Il n’y a pas de violences policières”.

Pas de justice, pas de paix!

Sur les réseaux sociaux, le hastag #JusticePourSteve est devenu viral, tous demandent désormais la vérité et la transparence sur cette nuit du 21 juin où Steve a disparu. 

 

Il s’appelait Steve. Il avait 24 ans. Il a été tué parce qu’il faisait la fête. Après une charge de Police. En France. En 2019…

 

 

elit. ut Phasellus tristique fringilla id quis dolor suscipit