Interdiction de manifester dans 12 communes de Champagne

La visite du président de la République Emmanuel Macron ce jeudi 14 novembre à Dormans et Epernay s’accompagne d’importantes restrictions de circulation dans la capitale du Champagne mais aussi d’un arrêté préfectoral pour interdire tout rassemblement. L’arrêté du préfet de la Marne interdit toute manifestation sur le périmètre de 12 communes, dont Dormans et Epernay, “considérant les appels à manifester sur les réseaux sociaux”. 

La crainte d’une manifestation de gilets jaunes ? 

L’interdiction est valable sur tout le tracé du cortège du président de la République, de 9 h à 20 h et le préfet de la Marne invoque dans son arrêté les risques liées à des “manifestations non déclarées”. 

L’union locale CGT d’Epernay avait déposé vendredi une demande en préfecture pour manifester ce jeudi 14 novembre sur l’Avenue de Champagne, à l’occasion de la venue du président de la République, et appeler au rassemblement. Manifestation interdire donc. Ce qui met en colère la secrétaire générale de l’union locale Chantal Berthelemy : “les organisations syndicales, on est pas des terroristes… en plus quand même à Epernay à chaque fois nos manifestations il y a jamais eu de problème!”

La délégation de la CGT qui devait être reçue en sous préfecture d’Epernay ce jeudi ne s’y rendra finalement pas. En revanche, la CGT manifestera bien ce jeudi devant l’hôpital Auban Moët d’Epernay à 9 h, pour dénoncer les conditions de travail dans les hôpitaux publics, alors que tous les personnels de la santé sont appelés à manifester dans toute la France ce jeudi 14 novembre.

Des arrêtés préfectoraux qui se multiplient ces dernières heures, à la veille de “l’anniversaire” des Gilets Jaunes, tant redouté par le gouvernement.

porta. et, velit, justo felis id Lorem venenatis eget felis
%d blogueurs aiment cette page :