Grève générale: Ports, docks et raffineries, nouvelles mobilisations

Regain de mobilisation, blocage des ports, docks, raffineries et vœux présidentiels, à quoi s’attendre?

Le port de Lorient bloqué ce 30 décembre

 
Eddie Le Goulven, secrétaire des dockers CGT de Lorient sest confié à nos confrères de Ouest-France sur ce nouveau regain de mobilisation:
 
« On relance le mouvement même si c’est la période des fêtes. On voit bien que la mobilisation ne faiblit pas. Cette réforme des retraites est la casse de notre système solidaire. Ce gouvernement fait croire que cela va aller dans le bon sens mais il n’y a pas besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre qu’on va tous y perdre. »
 

la CGT appelle à “un blocage total” de toutes les raffineries du 7 au 10 janvier

C’est Thierry Defresne, délégué central CGT chez Total qui l’a annoncé chez nos confrères de franceinfo:

“On appelle à un grand temps fort dans toutes les raffineries de France, du 7 au 10 janvier, pour faire en sorte qu’aucun produit ne sorte pendant 96 heures”

Quelle forme prendrait cette mobilisation contre la réforme des retraites ? 

“Ce sera un blocage total, répond Thierry Defresne. A l’issue de ces 96 heures de grève on se posera la question de savoir si l’on passe à l’étape de l’arrêt des installations.” 

Certaines sont déjà bloquées depuis plusieurs semaines. Ce 31 décembre, les expéditions de carburants sont bloquées depuis trois semaines à la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne) et un blocage est également en cours à La Mède (Bouches-du-Rhône). Quant à la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique), longtemps bloquée elle aussi, la direction de Total indique lundi soir qu’elle fonctionne de nouveau normalement.

A la veille des vœux présidentiels, les syndicats sont plus déterminés que jamais, le rapport de force avec le gouvernement joue en leur faveur car les grévistes disposent du soutien massif des Français.

Les vœux du Président

“Un discours d’apaisement et de vérité”, voilà ce que promet l’entourage d’Emmanuel Macron pour ses vœux mardi soir. Sur la forme, l’allocution devrait durer une quinzaine de minutes. Elle sera enregistrée puis diffusée à 20h à la télévision.

Le cadre devrait être formel, le chef de l’Etat devrait s’exprimer depuis son bureau de l’Elysée.

Sur le fond, la réforme des retraites et les grèves devraient occuper une large place du discours, mais aucune annonce n’est prévue pour l’instant. Des prévisions loin des espoirs de l’opposition.

C’est la deuxième année qu’Emmanuel Macron prononce ses vœux sur fond de crise sociale. Les gilets jaunes l’an dernier, où il avait assuré avoir «entendu la colère», cependant rien n’a su calmer la colère qui agite la France depuis plus d’un an. Peu d’espoir pour que ces vœux présidentiels soient différents cette année, pour autant, gilets jaunes et syndicats n’attendent rien de cette allocution présidentielle.

in luctus ipsum adipiscing consectetur Lorem Aenean id libero accumsan eleifend venenatis,
%d blogueurs aiment cette page :