Grève Générale: intensification du mouvement, durcissement des actions et mobilisations des ouvriers et artisans du BTP

Après un mois de mobilisation, le gouvernement a repris mardi les discussions avec les responsables syndicaux. Chacun campe sur ses positions, mais l’exécutif affiche sa confiance. Le compromis n’a jamais été « aussi proche », selon certains ministres.

Rien de neuf sous le soleil

Après un mois de mobilisation sociale contre ce projet d’Emmanuel Macron, chacun campe sur ses positions : la CGT et Force ouvrière (FO) réclament toujours le retrait pur et simple du texte ; la CFDT et l’Unsa s’opposent toujours à l’âge pivot ; et le premier ministre estime toujours que cette mesure paramétrique constitue la meilleure garantie d’un système à l’équilibre. Deux nouvelles journées de manifestations sont prévues les 9 et 11 janvier.

Il ne reste plus qu’a attendre que la CFDT fasse mine de sauver les apparences sur l’age pivot et le tour sera joué, c’est du moins ce que certains pensent – et espèrent – à Matignon.

Mobilisation massive en vue pour le 9 janvier

Nouvelle grosse journée de mobilisation pour les syndicats prévue ce jeudi 9 janvier, alors que les blocages de raffineries et de dépôts de carburants ont débutés. Les caisses de grèves se portent bien, et la sympathie envers les grévistes est clairement perceptible.

D’autres acteurs entrent dans la danse en ce début d’année 2020, si la pétrochimie lance des actions d’ampleur, plusieurs syndicats des personnels de vols se joignent aussi au mouvement. Ils ne sont pas les seuls, loin de là… Les avocats lancent une semaine de blocage dans les tribunaux, les journalistes sont appelés, eux-aussi, à rejoindre les cortèges.

Mais un nouvel acteur pourrait renverser clairement le rapport de force, ils ne font rarement parler d’eux, mais avec la réforme des retraites, la coupe est pleine!

Ouvriers et artisans du BTP se lancent dans la grève

S’il est un métier pénible, c’est bien celui du BTP, charges lourdes continuelles, exposition permanente aux intempéries, utilisation de machines et d’engins dangereux pouvant entraîner l’amputation à la moindre erreur, les risques sont si nombreux que nous en oublierions forcément si nous voulions tous les citer.

Les ouvriers et artisans du BTP, qui souffrent généralement en silence, sont bien loin des syndicats la plupart du temps pour celles et ceux qui travaillent au sein de TPE ou de PME. Aujourd’hui, un point de non-retour semble avoir été franchi, après la suppression de la pénibilité, la réforme des retraites…

Il n’en fallait pas moins pour motiver toutes ces bonnes âmes courageuses pour s’organiser et entrer dans le mouvement. L’un des groupes créé sur le réseau social Facebook intitulé “Ouvrier et Artisans appel à la mobilisation du BTP” a enregistré plus de 4 200 membres en l’espace de seulement 24 heures. Organisation par départements et modalités d’actions sont à l’ordre du jour avant la prochain date du 09 janvier mais une chose est certaine, ils sont, structurellement les mieux placés pour jouer le rapport de force et faire pencher la balance définitivement vers le retrait pur et simple de la réforme.

Donec id felis libero pulvinar mattis Curabitur Praesent ultricies commodo ut
%d blogueurs aiment cette page :