Grève du 5 décembre: la police rejoint la grève générale

Si le gouvernement est inquiet face à la contestation grandissante à l’approche de la grève générale et illimitée prévue à partir du 5 décembre, il l’est d’avantage après les déclarations de plusieurs syndicats de police.

Des actions prévues par plusieurs syndicats de police

“le syndicat France Police – Policiers en colère répond présent à l’appel des syndicats Alliance Police Nationale et Unsa-Police. Notre syndicat s’associera aux actions menées entre 10h et 15h pour amplifier la contestation”

C’est par le biais d’un communiqué du syndicat France Police – Policier en colère que les fonctionnaires de Police révèlent leur décision d’“amplifier la contestation”

Une journée historique de luttes

Le 5 décembre s’annonce comme une journée historique de luttes avec la convergence de la plupart des cocus du système. Même si France Police – Policiers en colère est très critique à l’égard des organisations syndicales, il faut mettre de côté nos différences et regarder ce qui peut nous rassembler. Le gouvernement d’Edouard Philippe agit avec les policiers comme il le fait avec les Gilets jaunes depuis un an, c’est-à-dire avec un mépris total pour le dialogue social. Nous préciserons ultérieurement aux collègues les actions envisagées mais conformément à notre statut spécial, les personnels actifs ne seront pas en grève.

Syndicat France Police – Policiers en colère

Si les personnels d’actifs ne peuvent faire grève comme le rappel le syndicat France Police, ces actions et mouvements de grève au sein des forces de police pourrait changer la donne pour cette “journée noire” du 5 décembre. 

ipsum felis massa Praesent felis fringilla non
%d blogueurs aiment cette page :