#Covid19: Bilan après six mois d’épidémie

Depuis six mois le nom de ce virus est sur toutes les lèvres, plus de 26 millions de cas à travers le monde et 867 219 décès. Pour autant, même si ce chiffre fait froid dans le dos, le nombre de décès représente moins de 0,2%, rapporté à la population mondiale.

Un chiffre qui serait bien moins important encore si les différents gouvernements avaient pris leurs responsabilités dès le début de la pandémie, inutile de rappeler la mauvaise gestion de la crise, le port du masque à lui seul est devenu un sketch digne des plus grands one man show. Inutile il y a six mois, il est désormais obligatoire dans de nombreux endroits, pour ne pas dire presque partout dans l’espace public.

L’évolution des nouveaux cas

 

 

 

 

 

 

A noter: La différence entre le nombre de guérisons additionnés aux décès est toujours inférieure au nombre total de cas. Pour mettre fin aux théories du complot, une explication s’impose. La différence comporte les cas positifs asymptomatiques qui de fait, ne comptent ni dans les décès ni dans les guérisons ainsi que les personnes encore hospitalisées ou suivies. Ajoutez un temps de latence à la mise à jour des chiffres entre les services hospitaliers des différents pays et des différentes organisations internationales et vous obtiendrez inévitablement un tel écart entre le nombre de cas et le nombre des guérisons et décès.

id consectetur at libero efficitur. venenatis justo
%d blogueurs aiment cette page :