A l’aube de la dictature, le pays des lumières s’assombrit

Gilets Jaunes: Le dispositif Sentinelle mobilisé samedi pour sécuriser les bâtiments officiels

Le gouvernement a frappé fort ce mercredi en indiquant que les militaires de l’opération Sentinelle censés défendre et protéger les Français face à la menace terroriste, seraient mobilisés lors du 19ème samedi de mobilisation des gilets jaunes.

La mission antiterroriste militaire Sentinelle sera mobilisée de manière «renforcée» afin de protéger des bâtiments officiels et autres «points fixes», a rapporté mercredi le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. Cela permettra aux forces de l’ordre de se «concentrer sur les mouvements, sur le maintien et le rétablissement de l’ordre».

 

Les critiques n’ont pas manquées suite à cette décision dont celle du député Eric Coquerel (LFI), ou encore celle du célèbre professeur de Philosophie René Chiche

 

A l’instar, Jean-Michel Fauvergue, député LREM de Seine-et-Marne et  ancien chef du RAID a déclaré sur franceinfo “Pour rétablir l’ordre, il faut assumer ouvertement le risque de faire des blessés, des blessés graves, et même des morts.” 

Retrouvez l’extrait de son intervention sur franceinfo:

Une dérive sécuritaire et autoritaire qui glisse lentement dans l’autoritarisme fasciste.

Dans le même temps, la manifestation à Nice sera interdite

Le gouvernement va interdire les manifestations de «gilets jaunes» samedi à Nice, à la veille d’une visite officielle du président chinois Xi Jinping qui débutera sur la Côte d’Azur à Nice et Monaco, a annoncé le maire LR de la ville, Christian Estrosi. Interrogé par l’AFP, la préfecture des Alpes-Maritimes s’est contentée de confirmer qu’«un arrêté était en cours de rédaction».