#12Septembre: Vers une épidémie de “Jaunisse”

L’appel a été lancé depuis plusieurs semaines. Des collectifs de Gilets jaunes et de “blouses blanches” ont appelé à une grande journée de mobilisation dans toute la France à la rentrée. C’est donc la date du 12 septembre qui a été retenue pour ce come-back. 

 

S’il est vrai que les Gilets Jaunes ne rassemblent plus autant qu’il y a un an, leur mouvement n’est pas mort pour autant et la colère gronde toujours. L’ampleur de la mobilisation du 12 septembre permettra de savoir s’il faut s’attendre à une nouvelle séquence «Gilets jaunes» qui s’inscrirait dans la durée. 

Les appels à manifester se multiplient

Si des figures emblématiques du mouvement des Gilets Jaunes, comme Jérôme Rodriguez, ont depuis longtemps appelé à se mobiliser, d’autres appels à “manifester” font polémique. Le site Paris-luttes-info entre autre, relaye des appels à “tout casser”

la date du Samedi 12 Septembre 2020 s’est imposée comme l’évidente «rentrée sociale gilets jaunes» sur les réseaux sociaux. Pour faire quoi? Un n-ième parcours se finissant par des affrontements sporadiques sur une place nassée? Un n-ième rassemblement Champs-Élysées dégagé par les voltigeurs? Un n-ième blocage de périphérique ou de gare parisienne? Une n-ième déambulation nocturne anticonsommation dans le quartier des Halles?

Nous n’en savons rien. Mais le Samedi 12 Septembre 2020, la fête de la Bigarade méritera bien quelques nouvelles idées explosives.

Et d’ajouter:

Jean-Marie Bigarade appelle à tout casser le Samedi 12 Septembre 2020. Cet acte gilet jaune/vert/rouge/noir/molotov sera-t-il le premier événement révolutionnaire de la rentrée? Légume v-én-ert se joint à cet appel et vous invite à le diffuser partout.

Jérôme Rodriguez pour sa part préfère faire le constat de la situation pour légitimer cet appel du #12septembre:

«Le Covid a prouvé nos propos sur la dégradation du système de santé et les limites du système capitaliste.» «Force est de constater que l’opinion publique est encore proche de nos revendications, avance Jérôme Rodrigues, à l’initiative de l’appel du 12 septembre. Avec la crise à venir, les gens qui allaient bien financièrement et qui n’ont jamais connu la galère vont se casser la gueule.»

Les Gilets Jaunes espèrent que ce 12 septembre soit “le matin du grand soir” et redonner une second souffle à ce qui restera, quoi qu’il arrive, le plus grand mouvement contestataire et citoyen sous la cinquième république.

facilisis dictum at nec quis, ultricies ut sed
%d blogueurs aiment cette page :